Mon amour, je t’écris cette lettre
pour te dire que je suis parti
dans un pays étranger.

 

Elle s’appelait Angèle
Était belle comme le jour
Était née à la belle époque
Où charme et beauté se côtoyaient

Dans un coin sauvage,
le long de la côte,
par un temps gris et pluvieux.
je traîne mes pas sur le sable humide.

J’aimerais un jour,
pouvoir atteindre les sommets,
me rapprocher du ciel
et embrasser du regard l’horizon.

Le vrai amour ne se trouve pas,
lentement, à petit pas,
il se construit, sans cela, 
il sera comme un feu qui se consume.

Une nuit je me promenai
Dans un sous-bois.
Il faisait nuit
et le ciel était couleur d’encre.

Je suis amoureux comme un ado,
Mais j’ai l’âge de mes artères
qui elles ne sont pas dans un même état.
Je voudrais arrêter le temps.

Aujourd’hui, pour un moment,
j’ai décidé de quitter,
la vie trépidante et harassante,
des villes et de la foule.