Douceur et câlins
feutrés et délicats
emplis de tendresse
ainsi sont nos petits félins

On m’appelle Draculet,
comme mon illustre prédécesseur,
je vis la nuit,
aime le sang frais.

Du haut de mon estrade céleste
je visionne le monde
tout me semble éloigné
petit et étriqué

Je suis comme la feuille 
me laissant emporter
par le vent et virevoltant
là ou il me conduit.

Douceur des mots, je voudrais, 
qu'ils soient comme du velours,
te les déposer comme une caresse,
un effleurement verbal.

Du fond des âges,
je proviens,
suis le témoignage 
d’un passé lointain.

Egalité, 
Mot sans lequel, les autres,
fraternité et liberté,
ne sauraient exister.

Une rose écarlate, rien que pour toi,
que je pose au pied de ta petite stèle,
posée en souvenir,
au fond de mon jardin.