J’aime la mer, passer mes vacances,
à la côte, m’y promener la nuit,
quand les plages sont désertes,
que le tempe est doux.

Sentir le sable humide sous mes pieds,
m’asseoir au bord de l’eau,
laisser les vaguelettes,
venir me lécher les pieds.

Regarder au bout de l’horizon,
laisser mon esprit dériver,
regarder les étoiles,
et mon amie la lune.

La nuit, à l’extérieur,
tous les soucis de la journée,
s’envolent comme par magie,
et la compagnie de l’astre nocturne m’apaise.
 
C’est elle qui gère les marées,
contemple sa grande sœur,
avec douceur et complaisance,
projette sa tendre lueur sur le ciel.

La nuit es mon royaume,
Je me mets à l’écoute,
de moindre bruit, que le vacarme,
de la journée m’empêche d’entendre.

Le doux clapotis des vaguelettes,
qui viennent mourir sur les rochers,
le murmure de quelque insectes,
le bruit que fait la brise.
               
Sentir l’air vivifiant,
voir  cette étendue d’eau,
que la lune fait miroiter,
méditer, et retrouver la paix intérieure.

Mon amie la lune,
qui a vu un jour un homme,
fouler son sol,
y planter un fanion.

Mon âme est paisible maintenant,
ta face ronde apaisante,
me fait savoir qu’il est temps.
je rentre et rejoins les bras de Morphée.

Illustration : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 26 février 2020

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir