c'est à l'horizon,là ou se dessinent
les contours de la terre
que je plonge mon regard
et que je me tourne vers l'infini.

c'est à l'horizon que le ciel et la terre
se rejoignent créant un halo de lumière
quand le jour se lève.
et que la clarté de l'aube apparaît

la mer donne l'impression
de se fondre dans le firmament
et j’observe la marche des nuages
qui prennent des formes saisissantes.

un vent doux et vivifiant
vient me frôler et débarrasse
l’atmosphère de ses impuretés
en soufflant avec douceur

C'est à l'horizon, là où la mer
se marie au ciel
que commence l'infini
et que mon monde prend fin

Mon amour, c'est à l'horizon
quand je t'ai aperçue pour la première fois
que mon cœur s'est remis à battre
et que la perspective de ma vie a changé

Tu es apparue au loin 
entre terre et ciel
avançant vers moi
sur les flots bleus.

Le soleil dardait de chauds rayons
et tu étais entourée d'un aura de lumière
l'été venait à finir, le jour se levait
et l'astre du jour commençait à rougeoyer.

Nature, tu es mystère et joyau
tout à la fois; je m’assois
le regard tourné vers l'au-delà
ébloui par ta beauté.

Titre et illustration : Natacha La Muse​
Texte : Eric de la Brume
le 31 août 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir