Aujourd’hui, pour un moment,
j’ai décidé de quitter,
la vie trépidante et harassante,
des villes et de la foule.

D’aller m’enfoncer avec volupté,
au cœur de la nature,
de ressentir son odeur,
le parfum de ses fleurs sauvages.

Me voilà, lancé, à pieds,
sur une route perdue,
au milieu de champs fleuris,
qui me mènent à un petit bois.

Jolis petit coin boisé,
empli de chants d’oiseaux,
sur les branches, tapis
derrière un feuillage dense.

A sa sortie, une ouverture étrange,
en forme de cœur,
donnant sur un paysage campagnard,
bucolique et enchanteur.
 
S’étendant à perte de vue,
illuminé par les rayons,
d’un soleil sortant de son lit,
je m’enfonce dans cette masse verdâtre.

C’est l’été,
On peut entendre le chant du grillon,
qui résonne pour faire fête à l’été,
voir les fleurs tapisser la prairie.

Journée paisible,
loin de l’activité humaine,
le crépuscule s’annonce,
il est temps de rentrer.

Illustration : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 7 septembre 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir