Un jour, par hasard,
en montant dans mon grenier,
j’ai découvert une vieille photo
d’une enfant du temps passé.

Quelle ne fût pas ma surprise,
de retrouver le portrait
de cet enfant,
que j’avais connu à l’hiver de sa vie

Née vers la fin du 19ème siècle, 
et décédée il y a une dizaine d’années,
elle avait gardé ce même regard,
empli de rêves et romantique.

Cette photo oubliée,
je me rappelle l’avoir vue,
il y a des années,
posée sur sa commode.

Joli petit minois,
un aura de douceur,
Sur le visage,
d’une beauté diaphane.

Elle n’avait pas changé,
bien-sûr, la vieillesse,
avait blanchi ses cheveux,
et elle avait ces derniers temps un chignon.

Photo venue d’un autre temps,
à l’époque romantique,
je me rappelle de mon enfance heureuse,
et des longues heures passées à ses côtés.

Quelques années, je l’ai connue,
années qui m’ont marqué à jamais,
et cette vieille illustration,
qui me remet tout en mémoire.

Comme tu devais être belle,
au printemps de ta vie,
toi grand mamie,
maintenant disparue.

Illustration : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 7 juillet 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir