A livre ouvert,
plongé dans une aventure,
fantastique et colorée,
je laisse mon esprit s’envoler.

 

En plein milieu de ma lecture,
je vois un paysage se former,
sur les pages de mon recueil,
et par la fenêtre le paysage se transformer.

A livre ouvert,
en plein milieu de ma lecture,
mon esprit se met à vagabonder,
et des images se forment dans mon esprit.

Je vois et j’entends,
des sources d’eau vive,
son bruissement, des vallées verdoyantes,
 encerclées de monts et collines.

A livre ouvert,
mon esprit vagabonde et s’échappe
d’une aventure qui devient mienne,
et qui m’emmène au loin.

Pourtant, une partie de moi,
reste rattachée à la réalité,
j’entends la pluie,
qui crépite sur la fenêtre.

Mais je ne vois plus,
le ciel gris et maussade,
chargé d’humidité,
qui arrose le jardin.

Pour moi, tout s’est transformé,
je me suis lancé dans une aventure,
qui, à livre ouvert,
m’a fait aboutir dans un autre monde.

Que de bien parfois,
peuvent faire certaines lectures,
qui permettent parfois,
de nous échapper de la réalité.

Dans le monde du rêve,
tout peut être rendu possible,
et il faut se battre, pour que certains,
puissent devenir réels.

Alors, je lis des histoires fantastiques,
pour garder une partie,
de mon âme d’enfant,
et un brin d’espoir.

A livre ouvert,
mon esprit cogite et s’agite,
ma chambre disparaît,
me voilà ailleurs.
 
Dans un monde où l’argent,
n’existe pas et est dénué de sens,
un monde où règne,
paix et sérénité.

A livre ouvert,
je ferme les yeux,
laisse mon imagination se débrider,
et rêve à des mondes meilleurs.

Illustration et titre : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 19 mai 2019