Il était vieux,
assis sur un banc,
dans un parc, le regard empli, 
d’une vie de misère.

Toute la misère du monde,
il semblait qu’il devait,
l’avoir connue,
et qu’elle lui emplissait la tête.

Il était seul,
dans ce square isolé,
ne sachant ou aller,
la rue était devenue son chez lui
.
Pourtant,
 ça n’avait pas toujours été ainsi,
il avait connu le bonheur,
l’opulence et la joie.

Toujours travaillé,
pendant des années,
eu une famille,
femmes et enfants.

Mais, un jour,
après un revers de fortune,
tout a basculé,
les affaires ont périclité.

Et quand il aurait pu,
profiter d’une vie bien remplie,
pu se reposer,
il a tout perdu.

Femme, enfants sont partis,
son logement dû quitter,
et alors que l’âge était là,
il s’est retrouvé à la rue.

Déjà dix ans,
bravant le froid, chaleur,
intempéries,
il se trouvait là sur ce banc.

Il était devenu un vieil sdf,
ignoré de tous, le regard éploré,
plongé dans un passé,
s’éloignant de plus en plus.

Ne pensez pas toujours,
que ça n’arrive qu’aux autres,
et si jamais un jour, vous le rencontrez,
faites une halte.
 
Jetez-lui un regard bienveillant,
une petite pièce ne lui fera pas de tort,
quelques mots
pour lui réchauffer le cœur.

Illustration :Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 7 mai 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir