A mes heures perdues,j'aime
laisser ma pensée vagabonder
et  me laisser aller

Voir ma vie qui défile
et le temps qui a passé
la jeunesse qui a filé telle un éclair
et la vieillesse qui s'annonce.

A mes heures perdues, je ne peux m'empêcher
de penser à toi, à ton fugace passage dans ma vie
les quelques moments de lumière
que tu as mis dans mon désert.

A mes heures perdues,j'aime
laisser ma pensée vagabonder
et me laisser aller.

J'aime, malgré tout voir
la chance que j'ai eue jusqu'à ce jour
de ne pas encore connaître
la maladie ni la la souffrance alors
que tant d'êtres souffrent parfois
depuis si longtemps dans leur corps
et leur esprit et qu'on oublie si facilement
en pensant que ça n'arrive qu'aux autres

A mes heures perdues, j'aime
laisser ma pensée vagabonder
et me laisser aller.

Voir ma vie qui défile
et le temps qui a passé
la jeunesse qui a filé tel un éclair
et la vieillesse qui s'annonce.

Cependant, j'aime encore voir chaque matin
le jour qui s'éveille et au fil de ceux-ci,
les saisons qui s'égrènent.
Voir le soleil diffuser sa lumière
et faire de nos paysages des merveilles.

J'aime entendre le chant des oiseaux
qui égaient la campagne de leurs doux pépiements d'amour
et de la simple joie de pouvoir simplement exister et vivre.

j'aime me rappeler ce bref moment,
qui a marqué ma vie lors de ton court passage.

A mes heures perdues,j'aime
laisser ma pensée vagabonder
et  me laisser aller

Voir ma vie qui défile
et le temps qui a passé
la jeunesse qui a filé telle un éclair
et la vieillesse qui s'annonce.

A mes heures perdues, je pense à tout cela
et me dit enfin que malgré tout
la vie vaut d'être vécue..

Eric de la Brume
Le 20 septembre 2015

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir