Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

J’ai la mémoire qui flanche,
depuis un certain temps,
mes souvenirs enfouis,
remontent à la surface.

Le passé me revient en trombe,
tandis que ce que je fais,
au moment même m’échappe,
j’ai l’impression que mon esprit me fuit.

Je revois rejaillir les souvenirs lointains,
parfois, je mélange le présent au passé,
seul, l’amour de mes proches,
peut freiner quelques temps ma dérive.

Plus, le temps passe, plus j’oublie,
l’angoisse commence à m’étreindre,
ma personnalité si forte s’étiole,
qui suis-je, que suis-je ?

Moi, toujours si sûr de moi,
à l’esprit si éveillé,
je commence à douter,
mon entourage familier me devient étranger.

Mon caractère s’altère,
non ça n’est pas possible,
admettre c’est renoncer,
agressif je deviens.

J’ai la mémoire qui flanche,
tout me semble étrange,
je sens ma tête qui se vide,
me perds quand on me laisse seul.

Pourtant, toi mon amour,
avec qui j’ai connu  tant de vicissitudes,
tant de pardons nous nous sommes donnés,
je te reconnaîtrai jusqu’au dernier instant.

Le temps passe,
ma tête devient comme une éponge,
je ne peux plus trouver mes mots,
ai perdu toute mon autonomie.

Je me sens devenir comme une plante,
ne sais plus faire les choses essentielles,
regarde tout avec surprise,
mon âme se dissout.

Je me perds en rue si on me laisse seul
commence à ne plus comprendre,
les choses simples,
parfois je pleure de désarroi.
 
Maintenant, l’angoisse a disparu,
ma tête s’est vidée
mon dernier instant approche,
mais tu es toujours là mon amour.

L’amour fou nous a pris un jour,
puis à un moment sa brume a disparu,
nous nous sommes vus tels quels,
et on s’est aimés.

Des bêtises, on a faites,
de part et d’autre,
dans notre jeunesse,
mais toujours pardonnées.

Et l’amour tout court est apparu,
maintenant, que mon âme s’envole,
que ma mémoire se dissipe,
jusqu’au dernier instant, je te reconnaîtrai!

Eric de La Brume
Le 15 janvier 2020

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir