Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

J’ai rencontré un jour,
une fille faite de séduction
et emplie d’une fougue réunissant
les forces de la nature.

Son regard songeur
reflétait l’attrait de la liberté.
On y voyait lacs et montagnes
et un souffle d’indépendance.

Son corps nous transportait aux nues
et nous faisait flotter
comme sur un nuage,
enveloppant notre esprit dans un cocon.

Quand elle se laissait prendre
dans nos bras,
on sentait la mer aux eaux chaudes
nous caresser le corps.

C’était une femme
née pour séduire,
embuer nos esprit
et rendre nos corps captifs.

Souvent songeuse,
les yeux tournés vers le large,
un doigt près de la bouche,
créaient son mystère.

De passage,
ne marquant que de rares haltes,
elle vivait d’amours fugaces,
trop éprise de liberté frivole.

Elle était tout à la fois,
douce et tendre
comme les eaux d’un lac
miroitant au soleil.

Sauvage et insaisissable,
comme le vent qui souffle
et nous réduit
à des fétus de paille.

Gracieuse et légère,
comme une gazelle batifolant
dans la brousse,
insouciante et libre.

Ses caresses nous rendaient pantelants,
ses baisers langoureux, perdre la tête,
son corps contre le nôtre,
nous faisait tressaillir.

C’était une femme libre,
emplie de séduction,
qui savait faire de nous
ses proies sans défense.

Illustration : Nath La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 7 janvier 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir