Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

je suis entraîné dans un tourbillon
qui m’entraîne et m’attire
vers les délices de Capoue,
tandis que tes bras m’enlacent.

Tel ce remous venu du fond des eaux,
et qui emporte tout ce qui le pénètre,
je tournoie comme une toupille,
nos deux bouches scellées l’une à l’autre.

Un jour sur le chemin, je t’ai rencontrée,
nos regards se sont croisés,
et l’amour est né tel une flamme incandescente,
et j’ai été aspiré dans ton tourbillon.

Nous dansons et virevoltons,
comme deux papillons, tendrement épris,
battant des ailes,
les yeux emplis d’amour.
 
Tourbillon, tu nous enivres,
en nous faisant tournoyer,
défiant la loi de la pesanteur,
tes mains posées sur mes hanches.

Nos cœurs battent de concert,
la foudre nous anime,
et serré contre ton corps,
je m’enflamme comme une allumette.

L’amour est comme un tourbillon,
qui peut nous aspirer à tout moment,
nous faire perdre la tête,
et nous faire rêver.

Un jour, nous retrouvons,
En toute intimité,
découvrons nos corps,
nous couvrirons de caresses et nous unirons.

Tourbillon, dans ton centre,
nous sommes comme deux oiseaux frêles,
Et tu nous enfonces,
dans la torpeur de l’amour.

Titre et illustration : Nath La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 4 novembre 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir