Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

A l’abri des regards,
sous couvert, 
à l’orée d’un bois,
j’aime te retrouver.

M’étendre au petit matin,
à tes côtés,
à l’ombre de ses branchages,
et te prendre dans mes bras.

A l’abri des regards,
en dehors de la cohue,
j’aime à te retrouver,
seul à seule.

Humer ton odeur,
mêlée à celle de l’herbe tendre,
voir le soleil nous atteindre,
et ses rayons, passer entre ses frondaisons.
 
Le voir illuminer ton corps,
 mettre en évidence,
ta sculpturale beauté,
avoir le plaisir de te regarder.

A l’abri des regards,
nous dissimuler sous les bosquets,
vivre en secret,
en toute intimité notre amour.

En dehors du monde,
dans le nôtre,
se susurrer à l’oreille,
des mots d’amour.

A l’abri des regards,
au cœur de l’été,
s’enlacer et découvrir,
les méandres de nos corps.

Voir le ciel rougir,
 les cimes des arbres se découper,
à l’approche du crépuscule,
pour se fondre dans la nuit.

S’endormir dans pénombre,
dans la fraîcheur de la nuit,,
nos corps caressés,
par une douce bise estivale.

Titre et illustration : Natou La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 19 octobre 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir