Il était une fois une île,
au milieu de nulle part,
dans un lagon bleu
entouré d’une eau calme.

 

Belle comme le jour,
ton regard sombre et mélancolique,
ton visage aux lignes parfaites,
font de toi l’âme de la séduction

Beauté fatale,
un jour, surgie de l’ombre,
comme une esquisse en contre-jour,
je te vis apparaître.

Sous-catégories