Dans les bras d’Eole,
je me laisse emporter,
comme une plume légère,
vers un firmament coloré.

Je suis amoureuse du vent,
qu’il souffle avec force et rage
ou qu’il soit doux et caressant,
j’aime quand il me soulève.

Telle une plume,
je traverse les nuages,
fréquente le monde de Jupiter,
qui par moments de colère lance ses foudres.

Il me protège
des ardeurs du soleil
en me couvrant d’un souffle
doux et vivifiant.

Il pousse les nuages,
devant cet astre de lumière,
qui inonde notre planète bleue
de lumière.

Parfois, il se démonte,
me met à l’abris,
tandis qu’il s’élance
et détruit tout sur son passage.

Pour montrer à ce frêle bipède,
qui se croit le maître du monde,
qu’il n’en est rien
et sait le remettre à sa place.

Je suis amoureuse d’Eole,
qui me le rend bien,
et fait onduler ma chevelure,
pendant que ses bras fougueux m’enlacent.

Il a sa place au panthéon divin,
je suis la fille du vent,
et me laisse emporter à son gré,
éprise de ce dieu invisible.

Illustration : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 27 mai 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir